• Quelques images du musée Bollée à Saint-Jean-de-Braye ( Orléans )

    Cliquez sur les images pour les agrandir

    Merci à Mr Capelle pour ces belles photos .

     

    Enorme bélier Bolléele clapet de chocLe balancier et son contre-poidsLa pompe à airBélier en coupeLe clapet de clocheL'éolienne Bollée

     

     

     

     

     

     

    Mail de Mr Christian Bollée le 5 Avril 2020:

     

    Bonjour Mr NEBREDA

    Je me présente : Christian BOLLEE, je suis un descendant direct d’Ernest Sylvain Bollée (arrière arrière arrière petit fils).
    Son fils Ernest Jules dirigera cette partie des activités BOLLEE de 1867 à 1897. Lui même la transmettra à son fils (de la "main gauche ‘’) André LEBOEUF.
    je connaissais depuis quelques temps votre vidéo sur la conception et fonctionnement du bélier Bollée. Belle vidéo avec une visualisation en 3D très bien faite ( sur Solidworks ??)
    J’avais noté quelques points qui ne me semblaient pas exacts, et maintenant que j’ai un peu de temps (confinement oblige), je prends mon clavier.

    1) Ce que vous appelez clapet de choc est certes un clapet, Ernest Sylvain parlait plutôt de « lanterne" mais il ne faut surtout pas de choc. Vu la répétition des mouvements il serait destructeur.
    c’est pourquoi :
    - à la remontée, le haut de la lanterne entre dans une rainure légèrement plus large et l’eau qui est dedans s’échappe lentement en amortissant le choc.
    - à la redescende au niveau du guide inférieur de la lanterne vous avez de petites ouvertures par lesquelles entre et sort l’eau faisant office là aussi d’amortisseur.

    2) la surface des ouvertures du clapet était calculée en fonction de la vitesse maximale de l’eau que l’on pouvait obtenir dans la tuyauterie de batterie avant fermeture.
    et afin d’obtenir cette fermeture  sous la pression on diminuait légèrement la surface en limitant la course vers le bas avec une rondelle. La position des rondelles était différente entre les petits et gros béliers, le guidage inférieur était de conception différente.
    A préciser que le balancier n’est là que pour équilibrer le poids du clapet, il ne doit pas provoquer une fermeture prématuré du clapet et nuirait au bon fonctionnement. Les béliers qui avaient une grande longueur de batterie d’amenée d'eau en était dépourvu.

    3) le coup de bélier est un phénomène très court, il est provoqué par la fermeture de la lanterne et provoque l’ouverture du clapet de cloche, puis c’est la vitesse de l’eau qui maintient le clapet ouvert.
    Lorsque la pression de l’eau générée par la vitesse est égale à celle de l’air compressé dans la cloche, la vitesse est nulle, et c’est donc la pression de l’air qui provoque la fermeture brutale du clapet.
    Le ressort n’a pour but que de limiter l’ouverture du clapet (d’ou la vis de réglage au pied de celui ci)

    4) une chose dont vous ne parlez pas mais qui est essentielle à la marche du bélier : la fermeture du clapet de cloche provoque un mouvement arrière de l’eau dans la canalisation d’amenée et engendre une légère dépression sous la lanterne qui provoque sa descente. le cycle peut ainsi recommencer

    5) Coté de la pompe à air, sur votre dessin 3D la vis pointeau et le petit trou d’amenée d'air sont mal positionnés. Vous les mettez au niveau du piston, or Ils sont en haut de la colonnette juste avant le piston (qui est plutôt un clapet).
    Ainsi le fonctionnement de la pompe est le suivant :
    a) lorsque la lanterne est en position basse et que l’eau prend de la vitesse, l’eau monte dans la colonnette, l’air qui y est contenu y est chassé en ouvrant le clapet puis va jusqu’au pied de cloche pour se mettre juste en dessous du clapet de cloche (elle y sera introduite dans la cloche lors de l’ouverture)
    b) A l’ouverture du clapet de cloche la vitesse de l’eau augmente fortement provoquant un phénomène venturi au niveau du trou d’alimentation (diamètre max 10 mm) en eau de la colonnette, l’eau se vide en aspirant l’air, la quantité est réglée par la vis pointeau. ( ce réglage doit être fait régulièrement avec la variation de la température de l’eau : l’air se dissout plus dans une eau froide que chaude)

    6) enfin le robinet sur le flan de cloche est situé à une hauteur bien précise, en fonction de la hauteur de refoulement à obtenir (= pression d’air max en cloche)
    il est donc à la hauteur idéale, bélier au repos, de la séparation air / eau. A son ouverture on purgera le trop plein soit en eau soit en air et permet donc de régler la pompe à air
    Purge d’eau => augmenter l’air
    purge d’air => diminuer l’air

    Enfin je me réjouis que quelques personnes comme vous font vivre ces machines témoins de l’inventivité humaine.
    NB : N’oublions pas Joseph de Montgolfier dans cette histoire.

    Je reste à votre disposition si vois le souhaitez.

    Bien à vous

     

     

     

    Christian BOLLEE

     


  • LA MACHINE ''MYSTERIEUSE'' ( bélier siphoide ? )

    Tout est partit d'un "post"sur le forum "cyberbricoleur " Une photo d'une machine"mystérieuse" fait poser beaucoup de questions  auxquelles personne ne semble pouvoir répondre . Ce sujet est repris par le forum " éconogie.com " .  Un certain Mr Marcillat intervient , semble avoir identifié la machine !!!! C'est un "bélier siphon" !!! C'est tout ce que l'on saura ...

    Contacté par un membre du forum éconologie.com Mr Olivier Petry ( oli80 ) , je fais des recherches . De son côté , Olivier en fait aussi et nous unissons nos "efforts "

    Nous voulons retrouver l'auteur de la photo pour savoir ou est cette machine , si elle existe encore etc ...Impossible , le forum "cyberbricoleur " n'est plus actif !!! Le pseudo de ce Monsieur est : Didier 58 . J'ai fait des recherches sur d'autres forums , trouvé plusieurs "Didier 58 " , les ai contacté , mais , pour l'instant , pas de réponse .

    la "Machine Mystérieuse "

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai contacté Mr Marcillat qui doit , à son retour de vacances , me donner des renseignements sur cette machine . ( je lui fais confiance , ce Monsieur est connu et respecté dans le "monde des béliers" )

    De mon côté je cherche , cherche , Olivier Petry fait de même  .... Et , nous trouvons quelques éléments !!!!                                                           

    Voici les "sources " de nos informations :                                                                                                       

     forum cyberbricoleur : http://www.cyberbricoleur.com/index.php?showtopic=1900000045

    forum éconologie.com : hhttp://www.econologie.com/forums/jardinage/systeme-de-pompage-etrange-t6999.htmlttp://www.econologie.com/forums/jardinage/systeme-de-pompage-etrange-t6999.html

    La houille blanche : http://www.shf-lhb.org/articles/lhb/abs/1906/02/contents/contents.html

    “INTÉRESSANTES APPLICATIONS DU SIPHON” version PDF ( février 1906 )

     

     

    Ci-dessous la photo et deux croquis représentant le bélier de Saint Flovier ( Indre et Loire ) Que Mr Marcillat avait donné sur le

    forum "éconologie.com

     Comment avons nous appris que ce bélier avait été installé à Saint Flovier ? En faisant des recherches sur internet Olivier Petry à

    trouvé une carte postale ancienne identique à la photo , mais sur laquelle était écrit :" Saint Flovier ( Indre et Loire ) Fontaine et

    appareil élévatoire , système Gelly . N.P.

     

     

     


     

     

     

    Machine de Saint Flovier ( Indre et loire )Montage à hauteur de la sourceMontage siphoideJe pense que ça risque de passer par une fabrication !!! Cela devrait pas mal m'occuper cet hiver !!!!

    Pour moi cela ne fait aucun doute , nous avons bien affaire à un bélier siphoide , la vue en coupe ainsi que le croquis d'installation ( d'époque ) le prouvent !

     

     

     

     

     

     

     

     

    10 Septembre 2015 : Je viens d'avoir quelques informations au sujet de la machine ci-dessus . Cette machine est bien un bélier siphoide installé en 1909 à Saint Flovier ( Indre et Loire ) Cette ville , grâce à cette machine qui alimentait un château d'eau encore existant , a été une des première à bébéficier de l'aduction d'eau ! C'est la même machine que la machine "Mystérieuse" de "Didier 58 " mais en beaucoup plus grosse !

    La personne ( un historien local ) qui m'a donné ces renseignements doit prochainement me donner plus de détails .

    Ce bélier aurait fonctionné très longtemps et aurait été arrêté il y a peu de temps ... Cette personne me dit aussi ( sans pouvoir me confirmer ses paroles ) que ce bélier aurait fait l'objet d'une restauration récemment et aurait été remis en service !!! ( à confirmer )

     

    18 Octobre 2015 . Mr Marcillat est allé à Saint Flovier et m'a donné des nouvelles du bélier !!!

    Il n'est pas restauré , ne fonctionne pas . C'est un énorme bélier !!! L'entrée est en 260 mm !!!

    Le voici aujourd'hui plus de 100 ans après la photo ci-dessus :

    Bélier de St Flovier en 2015

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ma théorie , bonne ? érronée ?

         

     

     

     

     

     

     

    ANIMATION (selon ma propre théorie ) du fonctionnement de la machine ''mystérieuse''

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE BELIER SIPHOIDE :

     

     

    BELIER siphoide "BRUYERE "

     

     

     

    Le bélier "siphoide"Le bélier "siphoide"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brevet du bélier siphoide Bruyère/Arsac ( 1905 )  : 

     

     

    Le bélier "siphoide"

    Le bélier "siphoide"Le bélier "siphoide" 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce dépot de brevet me fait poser une question : Le tube de remplissage à l'entrée de la machine , doit , selon l'inventeur , contenir une certaine quantité d'air . Il en donne les raisons . Sur le bélier "Bruyère " ( décrit au dessus ) qui est , si on comprends bien , la même machine que celle du brevet de Mr Arsac ( 1905) , c'est une cloche qui remplace le bout de tube . Dans les deux cas , on a une réserve d'air . Et bien , essayez de faire fonctionner un bélier avec une réserve d'air en entrée !!!!! Cet air absorbe le coup de bélier , indispensable au fonctionnement de la machine !!! Sur la machine "mystérieuse " on a pas cette cloche , mais on a des photos de cette machine installée , alors que celle de Mr Arsac , rien !!!! A-t-elle vraiment existé autre que sur le papier ? J'ai des doutes !!! Je n'ai pas de connaissances suffisantes en physique pour pouvoir prouver ce que je viens d'écrire , mais j'accepterai volontier que quelqu'un vienne me prouver que je me suis trompé .

    Merci par avance .

     

    Dimanche 30 Aout 2015 . Je viens de fabriquer un bélier siphoide "double effet" . Je me suis basé sur le brevet ci-dessus . Il fonctionne . J'ai installé comme sur le croquis un bout de tube en entrée . Comme je l'avais prévu , ce tube à air empêche le bélier de fonctionner !!!!

    Après les essais et une analyse du système , je peux dire sans trop me tromper que cette machine n'a pas grand intérêt !!! En effet si on étudie le système de récupération de l'onde "retour" on voit vite son manque d'efficacité . Cette onde soulève bien la deuxième soupape , mais elle repart en partie par le clapet de choc ouvert !! Sur la machine "mystérieuse" cette onde vient fermer le deuxième clapet de choc , qui lui , provoque un coup de bélier . C'est un coup de bélier que la soupape récupère !!! A mon avis , ce système doit être beaucoup plus performant !!! Affaire à suivre ....

    Voici deux vidéos des essais :

     

     

     

      Le bélier "siphoide"

     

     

     

    Jeudi 10 Septembre 2015 :

     

    SIPHON ELEVATEUR

     

    Je modifie l'installation de mon bélier siphoide suivant le croquis ci-dessus à droite des vidéos .

    Effectivement ça change tout !!! A hauteur de chute égale , mon bélier siphoide remonte autant d'eau qu'un

    bélier "traditionnel" !!! Bien entendu on ne pourra pas lui faire remonter de l'eau à plusieurs centaines de

    mètres comme un bélier , car avec cette machine nous sommes limités par la pression atmosphérique .( et oui , cela reste un siphon !!! )

    Les essais terminés , je decide de transformer mon bélier siphoide en siphon élévateur (système Lemichel)

    Voir ici : http://www.saint-pons-la-calm.fr/siphon_elevateur_lemichel.htm

     

    Aujourd'hui , j'ai trouvé un brevet de Mr Lemichel ( en Anglais ) dans lequel celui-ci décrivait les

    modifications apportées à sa machine .Une cloche comme sur un bélier avait été rajoutée ,  il avait

    supprimé les membranes , et les avait remplacé par une

    vessie caoutchouc gonflée à l'air . Un petit anti-bélier à membrane , pour moi , fera l'affaire !!!! Je démonte

    mon second clapet sur mon bélier siphoide et installe à la place mon petit anti-bélier . C'est fait , j'ai un

    siphon élévateur !!! Allez , en route !!!

    Surprise : la fréquence des coups double par rapport au bélier siphoide , il remonte autant d'eau , mais , en

    consomme environ 30% de moins !!!!!

    Je ne vais pas m'ennuyer dans les mois à venir !!! Il faut que je fasse des essais sérieux !!!

     

    Lien vers le brevet : http://www.google.com/patents/US645528http://www.google.com/patents/US645528

     

    A bientôt ....

     

    POUR MOI , C'EST CLAIR : TOUTES CES MACHINES SONT DES BELIERS HYDRAULIQUES !!!!

     

    Mardi 15 Septembre 2015 :

     

    Merci Mr Marcillat !!!!!

    Oui , merci à Mr Marcillat , car , sans lui , nous n'aurions sûrement jamais identifié cette machine !!!! Ce

    Monsieur vient de me donner de précieux renseignements . Cette machine "mystérieuse " est de marque

    "GELLY ". C'est comme je l'ai dit plus haut un bélier siphoide , mais qui peut aussi s'installer comme un

    bélier traditionnel . Très intéressante la machine !!! Je vais bien entendu revenir en parler et donner des

    détails !!!

     

    Mercredi 16 Septembre 2015 :

     

    Voici les détails :

    Cette machine est un bélier siphoide ou non , car elle  peut être installée de deux façons . Soit en montage

    siphoide , ou , placée au niveau de la source , la chute d'eau venant en aval . Cette chute ne peut dépasser

    8 mètres pour bénéficier du "double effet " ( voir mon animation ) Cette machine , d'après son

    constructeur , aurait le double de rendement qu'un bélier "traditionnel" !!! Les 8 mètres de chutes maxi

    permettent une hauteur d' élévation d'eau non négligeable , puisque sur un des documents de Mr Marcillat

    ( un devis d'époque ) Mr Gelly parle d'une élévation de 34 mètres pour une chute de 3,50 mètres !

    Quelques "infos" sur le constructeur / inventeur :

    Charles Joseph Gelly , ingénieur en hydraulique fonde la société "pompes automatiques Gelly " en 1904 à

    Paris (54 rue Taitbout ) . En 1905 il achète l'ancienne fonderie de canons à Port Saint-Gervais ( Isère ) Il y

    installe son usine de fabrication , le bureau d'étude restant à Paris . Sa production sera de courte durée

    puisqu'en 1912 la société est liquidée . Malgré cette courte durée de production , ces machines auraient été

    nombreuses à être installées ! Leurs tailles auraient aussi été très variables , la preuve , la comparaison

    que l'on peut faire entre les deux photos de cette page ( machine "mystérieuse" et machine de Saint-

    Flovier ! )

     

     

    Mon Bélier siphoide ( Bruyère/Arsac ) monté à hauteur de la source :

                                                                                                                              

     

      Montage satisfaisant

     

     

     

    Juste après avoir fait cette vidéo , j'ai refait un autre essai , et , je me suis rendu compte qu'une grosse bulle d'air était présente

    dans le clapet ''second effet '' . Après l'avoir chassée , le "double effet " a été effectif et très efficace , puisque je suis passé de 2200 litres , à 2880 litres d'eau remontée en 24 heures ! Par contre , maintenant ,  ça "cogne dur " !!!!

     

     

     

    Ma ''réplique'' du bélier Gelly :

     

     

    Réplique du bélier Gelly 5 Octobre 2015 . Plusieurs jours d'effort , de recherches , de modifications , ce bélier ne me donne pas

    satisfaction . Je suis très déçu car sa fabrication a demandé beaucoup de travail . Je n'arrive pas à faire

    fonctionner le second effet !!! J'abandonne , vaincu !!!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lundi 19 Octobre : Mr Marcillat me fait remarquer qu'il y a une différence entre la photo du bélier de Saint Flovier et les dessins

    donnés par la société Gelly . Les réglages de course des clapets de chocs sont à l'opposé sur la photo par rapport au dessin !!!!

    je "planche " pendant toute la soirée d'hier , et je comprends : Il n'y a pas que les réglages qui sont opposés , les clapets de choc

    aussi!!!! Les croquis sont faux !!!! Ma copie ci-dessus a été fabriquée à partir des croquis de Gelly , voila pourquoi elle a été un échec

    !!! Mon animation ci-dessus est elle aussi totalement fausse !

    Bon , allez , je modifie mon bélier et je refais des essais ...

     

     

    Nouvelle animation :                     l'erreur :

     

    Le bélier "siphoide"                            l'erreur

     

     

     

     

     

               

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mardi 20 Octobre 2015 . Je viens de faire de multiples essais . Verdict : ce bélier est sans intérêt !!! Monté comme un siphon

    élévateur il est sûrement très performant ( je n'ai pas essayé ) mais en bélier siphoide non !!!! Je suis arrivé à d'excellentes

    performances , mais pas supérieures à celles que donne ce bélier divisé en deux ( simple corps , simple cloche ) A mon avis ,

    ceci expliquerait la courte vie de l'entreprise Gelly !!! En effet , pourquoi utiliser un bélier qui devait coûter le double qu'un bélier

    traditionnel , avec deux fois plus d'entretient , si il n'était pas plus performant ? ( attention , ce n'est que mon avis !!!)

     

    MON RAPPORT : ( 4 pages à faire défiler avec les flèches en bas à gauche )

     

     

     

     

    Février 2016 . Patrick Hadengue n'a pas résisté ,, il a fabriqué une maquette !!! La voici sur la vidéo ci-dessous :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Depuis bientôt trois ans que j'avais fabriqué mon mini bélier , j'avais envie de l'insérer dans un environnement miniature . C'est fait , et ça fonctionne !!!

    Cette maquette à été faite dans un but pédagogique . Je n'ai pas recherché le travail de précision et à l'échelle .

     

    Le produit fini :

     

     

    Les étapes de la fabrication :

     

    le batitLa rivièrela rochela roche terminée

     

     

     

     

     

    les deux premiers arbresla verdurePont RomainTerminé

     

     

     

     

     

    Pour faire le rocher , j'ai utilisé du grillage galva de 5x5 recouvert d'enduit de façade allégé . Je l'ai "sali" avec un "jus" de peinture noire très diluée . Le petit pont ainsi que l'habitat troglodyte sont en polystyrène extrudé . L'ossature des arbres est faite avec des branches de brande .

     

    LE MINI BELIER WALTON

    MAQUETTE

    J'ai essayé de m'approcher le plus possible de la réalité lors de la fabrication de ce mini bélier . Le clapet anti-retour ( a l'intérieur de la cloche ) est à l'identique des vrais béliers Walton .Le clapet de choc est en bronze et laiton . Le clapet interne du clapet de choc a été réalisé au tour d'une seule pièce  Les matériaux utilisés pour la fabrication de l'ensemble sont : bronze , laiton , cuivre , étain , feuille de silicone pour le clapet anti-retour .

     

    Etapes de la fabrication du mini bélier :

     

    Le corps à l'état brutLa cloche en laitonle clapet interne du clapet de chocle clapet anti-retour sous la cloche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    MAQUETTE

     

    Ma nouvelle maquette :


  • Beaucoup d'élèves me contactent pour fabriquer un bélier expérimental . Le bélier présenté dans la rubrique " fabriquez votre bélier" est trop coûteux et volumineux pour juste une petite expérience scolaire . Je propose donc une solution mieux adaptée mais cependant très voisine . Donc , il vous faudra "naviguer" entre les deux rubriques , car je ne vais pas répéter ce qui est déjà dit ...

    http://www.belier-inox.fr/fabriquez-votre-belier-p867652 

    Le bélier présenté dans la rubrique " Fabriquez votre bélier " est en 26x34 ( 1 pouce ) Ici il va être en 20x27 . Je vous conseille de ne pas utiliser un ballon à vessie , mais une bouteille de Coca ou Perrier comme cloche . J'ai fait une vidéo que vous pouvez voir ici :    https://www.youtube.com/watch?v=NE_haGfpAuohttps://www.youtube.com/watch?v=NE_haGfpAuo

    Un extincteur de récupération fait tout aussi bien l'affaire . Attention il existe plusieurs modèles , veillez à ce que le filetage soit bien en 20x27 . Si vous optez pour la bouteille , le mamelon 20x27 présent sur le plan de montage ci-dessous ne sera plus utile .Pour le clapet anti-retour un simple clapet "York" suffit ( intérieur en plastique )

    Pour mettre le téflon sur les raccords , c'est ici :

    https://www.youtube.com/watch?v=C2nFskNX0YE

     

     

    Liste du matériel :

    liste 1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour la fabrication du clapet de choc vous suivez les instructions données sur l'autre rubrique en adaptant les dimensions au croquis ci-dessous .

    cloche bouteille     Assemblage

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plan de montage général :

    Plan de montage général     bélier réalisé par des élèves en 2014

     

     

     

     

     

    Si vous êtes dans une école technique et que vous avez la possibilité de fabriquer votre bélier dans l'atelier de cette école , je vous conseille de fabriquer votre clapet de choc avec un clapet "Europa" comme je l'explique dans l'autre rubrique . Attention , cela demande un minimum d'expérience ( aide des profs ) Il faudra , lui aussi , qu'il soit en 20x27 .

     

    Avant de vous lancer , contactez moi !!!!

     


  • J'avais entendu parler d'un bélier capable d'utiliser de l'eau "motrice " non potable pour pomper de l'eau potable issue d'une autre source .Je n'avais jamais trouvé de photos ou dessins de ce genre de bélier . Tout fini par arriver !!! Je viens de lire un ouvrage publié en 1950 et écrit par un ingénieur : "le bélier hydraulique par H.Renaud " ce livre est une vraie bible du bélier !! L'auteur donne entre autres , une vue en coupe d'un "bélier pompe à deux eaux " . J'en ai tiré un dessin que je vous présente ci-dessous .On peut se demander pourquoi deux piston ? avec un seul ça fonctionnerait et ça serait plus simple !! En effet , mais il y aurait un risque de pollution de l'eau potable par l'eau motrice en cas de fuite du piston , ce qui est impossible avec le montage à deux pistons !

    Ce n'est pas l'envie qui me manque d'en fabriquer un , mais comme on peut le voir , le montage est assez compliqué !! Alors , je suis indécis !!

     

    Bélier pompe à deux eaux

     

    Depuis l'écriture des lignes ci-dessus , j'ai fabriqué un bélier pompe à deux eaux . Pas à piston comme sur le croquis , mais à membrane . Voici les liens vers les vidéos :

    https://www.youtube.com/watch?v=iZWghAy_joo

    https://www.youtube.com/watch?v=kfnO05c6538

    https://www.youtube.com/watch?v=GkyDYOdNS3I

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires